PS5 : Que vaut vraiment le système d'Activités de la nouvelle interface ?

News hardware PS5 : Que vaut vraiment le système d'Activités de la nouvelle interface ? Voilà plus d’une semaine que la PS5 est arrivée en France, et que vous avez sans doute débuté votre aventure dans Spider-Man : Miles Morales. Mais au-delà des jeux, la next-gen de Sony débarque avec une toute nouvelle interface. Au cœur de cette dernière, on retrouve le Centre de Contrôle et les Activités, qui peuvent avoir un impact considérable sur la manière d’aborder un jeu. Évidemment, quand on achète une nouvelle console, on ne cherche généralement pas à fouiller dans tous les coins de l’interface. Mais cette interface, totalement remaniée par Sony à l’occasion de la next-gen, est assez importante. Elle fait partie intégrante de la stratégie du constructeur japonais pour cette neuvième génération, au même titre que le SSD et les temps de chargement plus courts. En octobre dernier, les menus de la PS5 avaient ainsi fait l’objet d’une présentation d’une dizaine de minutes lors d’un State of Play. En parallèle, dans les colonnes d’Eurogamer, Hideaki Nishino, vice-président chargé de la stratégie et de la gestion mondiale des produits, expliquait que cette nouvelle interface est centrée "sur l'intégration des joueurs dans le jeu plus facilement et rapidement”. Focus activités Mais la grande star de ces menus flambant neufs, ce sont les cartes d’Activités, qui permettent d’accéder à différentes informations (les trophées, le temps que prendra une mission dans Spider-Man : Miles Morales ou les objets encore cachés avant d’atteindre le 100% dans Sackboy : A Big Adventure), parfois des vidéos d’aide pour les abonnés au PS Plus (c’est le cas dans Demon’s Souls Remake), voire accéder très rapidement (comme une sorte téléportation) à une portion du jeu, comme une quête, un défi ou un mode multijoueur, ce même si les raccourcis du jeu lui-même ne le permettent pas (c'est par exemple le cas dans les dernières aventures du tisseur). Pour utiliser le tout, il faut être connecté à Internet, appuyer sur le logo PlayStation de la manette en jeu ou aller au sous-menu de chaque titre - dont on reparle plus bas. Plusieurs exemples de cartes d'Activités La possibilité de se "téléporter" grâce à cette fonctionnalité a particulièrement intéressé Patrick Klepek, journaliste pour le média Vice. Dans un article, il évoque la manière dont les Activités dans Miles Morales rendent la navigation dans un monde ouvert très (trop ?) efficace, n’ayant plus besoin de se balancer de building en building pour arriver jusqu'à une mission principale voire secondaire, ou de se creuser la tête pour définir le chemin le plus rapide en passant par tel ou tel point de téléportation in-game. Spider-Man : Miles Morales - La méthode forte est parfois la meilleure (Gameplay) Mais la fonctionnalité impacte surtout le rythme du jeu, qui égraine des tâches annexes au fur et à mesure de la progression histoire d’encourager le joueur à se balader de toile en toile, via l’excellent système de déplacement. Le système d’Activités sur Miles Morales reste toutefois très pratique, surtout pour ceux et celles qui aimeraient faire toutes les missions en fin de partie, lorsqu'ils connaissent bien la ville. Précision concernant les Activités dans le titre d’Insomniac : la feature ne permet pas d’accéder à absolument tous les contenus annexes en un clin d'œil. Il n’est par exemple pas possible de se téléporter face à une Cache de l’Underground, que le joueur devra dans tous les cas chercher par lui-même dans une zone définie. Pour terminer, les Activités sont aussi présentes sur le remaster de Marvel's Spider-Man. Au cas par cas Car effectivement, apparaître comme par magie face à un objet que l’on est censé chercher, ce serait un peu ballot. Et Sony en a bien conscience. Comme le rapporte GamesRadar, la firme japonaise souhaite que les développeurs exploitent les Activités dès lors que cela a du sens. D’autant plus que l’option ajoute une charge de travail aux studios, qui doivent remonter des données précises pour qu’elles s’affichent sur l’interface. Ainsi, si les Activités dans Miles Morales se rapprochent de ce qu’on peut trouver dans Sackboy : A Big Adventure ou Astro’s Playroom (accéder rapidement à des portions précises du jeu) la manière dont est gérée la feature est très différente dans Demon’s Souls Remake, où il est seulement possible de passer d’un monde à l’autre sans repasser par le Nexus ou un point de téléportation, ce qui n’est pas faisable avec les outils directement offerts par le jeu. Rien de très permissif donc. Et les choses sont encore différentes sur un jeu qui n’est pas first-party. Sur Assassin’s Creed Valhalla PS5 par exemple, les Activités ne sont pas du tout exploitées, hormis pour afficher les trophées. Comme dit précédemment, la fonctionnalité demande du travail supplémentaire aux développeurs, et de toute évidence, seuls les titres exclusifs à la nouvelle PlayStation en bénéficieront. Assassin’s Creed Valhalla - Un peu de gameplay sur

PS5 : Que vaut vraiment le système d'Activités de la nouvelle interface ?
News hardware PS5 : Que vaut vraiment le système d'Activités de la nouvelle interface ? Voilà plus d’une semaine que la PS5 est arrivée en France, et que vous avez sans doute débuté votre aventure dans Spider-Man : Miles Morales. Mais au-delà des jeux, la next-gen de Sony débarque avec une toute nouvelle interface. Au cœur de cette dernière, on retrouve le Centre de Contrôle et les Activités, qui peuvent avoir un impact considérable sur la manière d’aborder un jeu. Évidemment, quand on achète une nouvelle console, on ne cherche généralement pas à fouiller dans tous les coins de l’interface. Mais cette interface, totalement remaniée par Sony à l’occasion de la next-gen, est assez importante. Elle fait partie intégrante de la stratégie du constructeur japonais pour cette neuvième génération, au même titre que le SSD et les temps de chargement plus courts. En octobre dernier, les menus de la PS5 avaient ainsi fait l’objet d’une présentation d’une dizaine de minutes lors d’un State of Play. En parallèle, dans les colonnes d’Eurogamer, Hideaki Nishino, vice-président chargé de la stratégie et de la gestion mondiale des produits, expliquait que cette nouvelle interface est centrée "sur l'intégration des joueurs dans le jeu plus facilement et rapidement”. Focus activités Mais la grande star de ces menus flambant neufs, ce sont les cartes d’Activités, qui permettent d’accéder à différentes informations (les trophées, le temps que prendra une mission dans Spider-Man : Miles Morales ou les objets encore cachés avant d’atteindre le 100% dans Sackboy : A Big Adventure), parfois des vidéos d’aide pour les abonnés au PS Plus (c’est le cas dans Demon’s Souls Remake), voire accéder très rapidement (comme une sorte téléportation) à une portion du jeu, comme une quête, un défi ou un mode multijoueur, ce même si les raccourcis du jeu lui-même ne le permettent pas (c'est par exemple le cas dans les dernières aventures du tisseur). Pour utiliser le tout, il faut être connecté à Internet, appuyer sur le logo PlayStation de la manette en jeu ou aller au sous-menu de chaque titre - dont on reparle plus bas. Plusieurs exemples de cartes d'Activités La possibilité de se "téléporter" grâce à cette fonctionnalité a particulièrement intéressé Patrick Klepek, journaliste pour le média Vice. Dans un article, il évoque la manière dont les Activités dans Miles Morales rendent la navigation dans un monde ouvert très (trop ?) efficace, n’ayant plus besoin de se balancer de building en building pour arriver jusqu'à une mission principale voire secondaire, ou de se creuser la tête pour définir le chemin le plus rapide en passant par tel ou tel point de téléportation in-game. Spider-Man : Miles Morales - La méthode forte est parfois la meilleure (Gameplay) Mais la fonctionnalité impacte surtout le rythme du jeu, qui égraine des tâches annexes au fur et à mesure de la progression histoire d’encourager le joueur à se balader de toile en toile, via l’excellent système de déplacement. Le système d’Activités sur Miles Morales reste toutefois très pratique, surtout pour ceux et celles qui aimeraient faire toutes les missions en fin de partie, lorsqu'ils connaissent bien la ville. Précision concernant les Activités dans le titre d’Insomniac : la feature ne permet pas d’accéder à absolument tous les contenus annexes en un clin d'œil. Il n’est par exemple pas possible de se téléporter face à une Cache de l’Underground, que le joueur devra dans tous les cas chercher par lui-même dans une zone définie. Pour terminer, les Activités sont aussi présentes sur le remaster de Marvel's Spider-Man. Au cas par cas Car effectivement, apparaître comme par magie face à un objet que l’on est censé chercher, ce serait un peu ballot. Et Sony en a bien conscience. Comme le rapporte GamesRadar, la firme japonaise souhaite que les développeurs exploitent les Activités dès lors que cela a du sens. D’autant plus que l’option ajoute une charge de travail aux studios, qui doivent remonter des données précises pour qu’elles s’affichent sur l’interface. Ainsi, si les Activités dans Miles Morales se rapprochent de ce qu’on peut trouver dans Sackboy : A Big Adventure ou Astro’s Playroom (accéder rapidement à des portions précises du jeu) la manière dont est gérée la feature est très différente dans Demon’s Souls Remake, où il est seulement possible de passer d’un monde à l’autre sans repasser par le Nexus ou un point de téléportation, ce qui n’est pas faisable avec les outils directement offerts par le jeu. Rien de très permissif donc. Et les choses sont encore différentes sur un jeu qui n’est pas first-party. Sur Assassin’s Creed Valhalla PS5 par exemple, les Activités ne sont pas du tout exploitées, hormis pour afficher les trophées. Comme dit précédemment, la fonctionnalité demande du travail supplémentaire aux développeurs, et de toute évidence, seuls les titres exclusifs à la nouvelle PlayStation en bénéficieront. Assassin’s Creed Valhalla - Un peu de gameplay sur PS5 Un Quick-Resume-Like ? Une dernière chose que nous n’avons pas détaillée, c’est la manière dont se comportent les Activités via le sous-menu de chaque titre, sur l’écran d’accueil. De nouveau, l’ensemble fonctionne différemment au cas par cas. Pour Sackboy et Astro, le sous-menu en question propose plus de choix d’Activités que le Centre de Contrôle et vous permettent de jouer directement sans repasser par l’écran titre du jeu. Mais pour les autres titres, ça se complique. Avec le remaster de Spider-Man et Miles Morales, il faudra d’abord lancer le jeu pour faire apparaître les différentes options sous l’interface principale (et elles changeront si vous êtes en mission ou en plein Manhattan). Enfin, pour Demon’s Souls Remake, choisir une destination depuis le sous-menu vous fera dans tous les cas repasser par l'écran-titre, comme si le jeu étant lancé normalement. Donc pas de gain de temps. Le système d’Activités de la PS5 manque donc en l’état d’uniformité pour offrir quelque chose de vraiment convaincant, comme c’est déjà le cas sur Sackboy : A Big Adventure et Astro’s Playroom. Par contre, on ne comprend pas vraiment pourquoi les jeux Spider-Man ne bénéficient pas des mêmes possibilités depuis l’écran d’accueil. Soulignons toutefois que les Activités limitées dans Demon’s Souls Remake sont garantes de l’expérience de jeu, pour éviter de se téléporter partout. Sinon, c’est très pratique de savoir combien de temps il reste pour terminer telle tâche, d’avoir accès à des vidéos d’aide ou de pouvoir toujours garder un œil sur les trophées. Par Indee, Journaliste jeuxvideo.com MP